LES GRANDES INFLUENCES DE LA CHAISE BERÇANTE

 

GUNGSTOL

1750, Suède

Le gugnstol (qui veut dire "chaise berçante" en suédois) est un type de chaise berçante apparu en Suède vers 1750. Sa particularité est sa troisième paire de pattes située à l'arrière pour assurer un support étant donné le rayon très serré des berceaux. À l'origine, on les peinturait en noir avec des détails peints en or.

 

CHAISE BERÇANTE DE WINDSOR

1750, Angleterre

Les origines de la chaise berçante de Windsor proviennent de l'Angleterre. Vers les années 1740, elles étaient utilisées comme chaise de parterre dans les jardins. C'est son évolution aux États-Unis, dans la région de Philadelphie, qui a popularisé la chaise berçante de Windsor.

 

CHAISE BERÇANTE "SHAKERS"

1820, États-Unis

Les "shakers" sont les membres d'une secte religieuse du XVIIIe siècle ayant pris racine en Nouvelle-Angleterre et aujourd'hui disparue. Leur austérité et leur refus du luxe leur ont permis de développer un style de mobilier unique en son genre, puisque dénudé d'ornementation et réduit à sa plus simple expression. La chaise berçante "Shakers" ne fait pas exception; elle est considérée comme purement utilitaire.

 

CHAISE BERÇANTE RUSTIQUE QUÉBÉCOISE

1825, Canada, Québec

Au carrefour des trois cultures, le Québec, même au temps des canadiens-français, a su imposer un style qui leur était propre. Les premières chaises berçantes ("chaise berçante" qui est d'ailleurs une expression typiquement québécoise) étaient souvent des chaises droites auxquelles étaient ajoutés des berceaux. Le siège était fait de babiche ou de bois dur. À une certaine époque, chaque foyer possédait sa chaise berçante.

 

CHAISE BERÇANTE DE BOSTON (BOSTON ROCKING CHAIR)

1840, États-Unis

Sans doute la chaise berçante la plus reproduite de tous les temps. La chaise berçante de Boston est une chaise fabriquée majoritairement de façon industrielle. Caractérisée par son siège fortement courbé et les appuie-bras suivant la forme de ce dernier. La forme de l'appuie-tête est typique de la chaise berçante de Boston. La chaise berçante Ekko en est inspirée.

 

CHAISE BERÇANTE DE SAM MALOOF

1960-1970, États-Unis

Les chaises berçantes sculpturales de Sam Maloof, un designer et ébéniste des États-Unis, ont su redonner une nouvelle vie à ce meuble. Les formes et le style sont inspirés des grands designers danois des années 50'. Cette chaise à permis à cet ébéniste de mettre en évidence un assemblage nommé "the butterfly joint", très visible au niveau de la jonction des pattes et du siège. Elles sont, à ce jour, parmi les plus reproduites et plusieurs ébénistes se sont approprié l'héritage de Maloof. On dit qu'une de ses chaises a déjà été achetée pour 30 000$ par un collectionneur.


L'inspiration

La chaise berçante Ekko est fortement inspirée par la Boston. Il s'agissait, au moment de la création, de réinventer la chaise berçante de Boston

Les appuis-bras et le siège sont les lignes directrices de l'oeuvre. Bien que les appuis-tête sont très différents, ils sont pour l'une comme pour l'autre, un trait distinctif de leur design.